PERSPECTIVES ET PROJETS
Imprimer cet article logo imprimer

 

La souplesse d’utilisation qu’offre la projection numérique, de par la disparition des bobines, notamment, va permettre de concrétiser un certain nombre de projets en développant le travail d’animation et d’accompagnement des films.

Il est ainsi envisageable de multiplier des avant-programmes propres à chaque localité, en exploitant les ressources disponibles pour présenter des contenus complémentaires.

L’évolution de l’activité des opérateurs fera de ceux-ci des interlocuteurs privilégiés pour préparer techniquement ces "premières parties", en collaboration étroite avec les correspondants locaux concernés.

La Saint-Festin, court métrage de A.-L. Daffis et L. Marchand, présenté dans le cadre de l'opération "Le Jour le plus court" le 21 décembre 2011
Parmi les autres projets également à l’étude figurent la promotion régulière du court métrage, ainsi que la mise en place d’ateliers de découverte de l’image animée destinés aux jeunes (et aux moins jeunes), en partenariat avec d’autres structures.